ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  EMPIRES D'AFRIQUE 

 Home  | Livre d'Or  | Contact  

 

 

Rubriques

Liens


HISTORIQUE

 

L’histoire de l’Enseignement Supérieur en République du Congo est marquée par plusieurs faits importants dont voici les plus saillants : 
 
- 1958 : création d’un Institut d’Etudes Supérieures, première étape d’une Université en Afrique Centrale ; 
 
- 03 décembre 1959 : création d’un Centre d’Etudes Administratives et Techniques Supérieures à Brazzaville, comportant entre autres une Propédeutique littéraire et Propédeutique scientifique ; 
 
- 15 août 1960 : accord entre la République Française, Centrafricaine, la République du Congo et la République du Tchad transformant le Centre d’Etude Administratives et Techniques Supérieures en Centre d’Enseignement Supérieur ; 
 
- 11 décembre 1961 : convention portant création de la Fondation de l’Enseignement Supérieur en Afrique Centrale (FESAC) signée entre la République du Tchad, la République Centrafricaine, la République Gabonaise et la République du Congo ; 
 
12 décembre 1961 : accord de coopération en matière d’Enseignement Supérieur conclu entre les quatre Républiques d’Afrique Centrale (citées plus haut) et la République Française, celle-ci faisant apport à la Fondation de l’Enseignement Supérieur Centrale (FESAC) du Centre d’Enseignement Supérieur de Brazzaville (CESB) qui comprenait : 
 
L’Ecole de Droit, l’Ecole Supérieure des Sciences, l’Ecole Supérieure des Lettres et la section médico-sociale. Ainsi, la FESAC regroupait le C.E.S.B, les Instituts Agronomiques en République Centrafricaine, Zootechnique au Tchad, Polytechnique au Gabon et l’Ecole Normale Supérieure d’Afrique Centrale (ENSAC) négociée avec l’UNISECO par le Congo au nom des autres Etats de l’Afrique Centrale et construite avec l’aide du Fonds Européen pour le Développement (FED) ; 
 
- avril 1971 : éclatement de la FESAC ; 
 
- 04 décembre 1971 : ordonnance présidentielle n°29/71 portant création de l’Université de Brazzaville. Les Ecoles Supérieures de Droit, lettres et sciences devenant les Facultés de Droit et Sciences Economiques (Fac.Dt, S.E), des Lettres et Sciences Humaines (FLSH), des Sciences (Fac.Sces) et l’Ecole Normale Supérieure, l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education (INSSED) ; 
 
08 novembre 1973 : nomination du 1er Recteur ; 
 
11 décembre 1975 : création de l’Institut de Développement Rural (IDR) ; 
 
08 mars 1977 : création de l’Institut Supérieur des Sciences Economiques, Juridiques, Administratives et de Gestion (INSSEJAG) ; 
 
- 28 juillet 1977 : ordonnance présidentielle n°034/77 portant changement du nom de l’Université de Brazzaville en Université Marien NGOUABI (UMNG) ; 
 
- 13 avril 1978 : création de l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé (INSSSA) et de l’Institut Supérieur d’Education Physique et Sportive (ISEPS) ; 
 
Rentrée 1980-1981 : à l’Université Marien NGOUABI est annexé l’Institut Angolais de Loubomo (Dolisie) ; 
 
- 07 juin 1984 : création de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) ; 
 
- Création de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Enseignement Technique (ENSET) ; 
 
- Création de l’Institut Supérieur Pédagogique de Loubomo (I.S.P.L) ; 
 
Après l’année 1985 jusqu’en 1992, plusieurs établissement Universitaires subirent des modifications c’est le cas de : 1- l’INSSED redevient : Ecole Normale Supérieure (ENS) ; 
 
2- l’ENSET devient Ecole Normale Supérieure Polytechnique (ENSP) ; 
 
3- l’I.S.P.L disparaît totalement de l’Université ; 
 
4- l’INSSEJAG éclate en trois établissements, à savoir : 
- la Faculté de Droit 
- la Faculté des Sciences Economiques 
- l’Institut Supérieur de Gestion (ISG) 
 
5- l’INSSSA devient la Faculté des Sciences de la Santé (F.S.SA).

 
 
 
 
 
(c) association d'entre aide des élèves du congo - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 29.06.2006
- Déjà 1487 visites sur ce site!